Bio

Ce qu’elle cache…

Bio

Ce n’est pas une phrase d’un hurluberlu, elle provient bien d’un endroit; glossaire de Michel Leiris, une lecture datant d’une quinzaine d’années qui a laissé une empreinte hallucinatoire dans l’inconscient.

Une phrase conservée qui, depuis, renferme un concept : une femme en effervescence dans sa bouteille, vivant dans un univers qui fluctue entre la réalité et les mondes superposés; en somme une “artiste photographe autodidacte” dans le jargon du XXIs (néanmoins facétieuse & très abordable). Conduite par la nécessité et par l’exaltation des émotions, somme toute universelles, qui nous dirigent pour les mettre en forme au gré des saisons.

Un don de soi qui requiert un dévouement, beaucoup d’authenticité, une capacité de se transcender, ne laissant pas les comportements indifférents après une “séance photo” ; allant même ressentir que certaines séances portent des vertus thérapeutiques.

Agrémentée par de nombreuses inspirations surréalistes, musicales, dansantes et cinématographiques qui laissent régner la liberté d’exprimer les désirs, les non-dits et l’imaginaire.

Lire le concept des tempéraments